Comme une "Impression"...

Même plusieurs fois recyclé, votre papier deviendra un déchet. Il vous faut analyser précisément le besoin de votre impression. Selon l’ADEME, si le temps de lecture du document n’excède pas 2 à 3 minutes par page, la lecture à l’écran est celle qui a le moins d’impact sur l’environnement. Si vous la jugez vraiment nécessaire, suivez les point ci-dessous :

Choix du papier :

L’industrie papétière compte parmi les 5 activités économiques consommant le plus d’énergie au niveau mondial (energie, pollution de l’eau, de l’air…). Vérifiez la présence d’un éco-label pour du papier recyclé. Pour du papier vierge, assurez vous qu’il provienne de forêts gérées durablement. Le papier recyclé demande environ 2 fois moins d’énergie pour être fabriqué que le papier en fibre de bois

Choix de la mise en page :

Optimisez la mise en page, aérez votre contenu pour garder sa lisibilité mais évitez les pages trop vide et les applats de couleur trop important. Pensez sobriété 😉 La meilleure économie d’encre est celle que l’on utilise pas. Imprimez vos documents en noir et blanc, recto-verso et 2 pages par feuille.

Evaluez le bon nombre de tirage :

Attention au gaspillage! Veillez à ce que votre document ne contienne pas trop de données périssables. Adaptez vos choix à la durée de vie du projet imprimé. Par exemple sur une plaquette commerciale, évitez d’inscrire des données pouvant devenir obsolètes et préférez l’ajout d’un lien vers votre site internet actualisé régulièrement.

Si vous décidez de passer par un imprimeur, choisissez le label imprim’vert et n’hésitez à discuter avec lui du format du document afin de réduire les chutes de papier.